Que faire si vous avez un nid de guêpes chez vous? pas de panique...lisez ceci

C'est au printemps que les reines cherchent un endroit pour y construire leur nid, elles préfèrent les endroits abrités et sombres. Les chalets de jardin, les greniers, les remises... sont des endroits attirant.

Le nid est fabriqué à base de fibres de bois (papier mâché) , les guêpes sont de formidables et infatigables bâtisseuses. Il sera d'abord tout petit, puis sera agrandi progressivement tout au long de la saison.

Comment réagir lorsque on observe un nid en formation? Il faut tout d'abord dépasser sa peur obsessionnelle, et apprendre à observer sans intervenir.

Si le nid est aérien, il y a beaucoup de chance pour que ce soit une espèce non agressive, et le risque de piqûres est faible(voir nul). La colonie va progressivement grandir et le nombre de guêpes va augmenter, il y aura donc une plus grande activité autour du nid. Il est sage alors de respecter une distance de 2 mètres environ pour ne pas déranger le nid.

L'impact d'une colonie de guêpes sur son environnement proche est important et très bénéfique car les guêpes nourrissent leurs larves uniquement avec des petits insectes, elles jouent donc le rôle d'insecticide naturel en consommant mouches, pucerons, chenilles etc..en grande quantité.

Les espèces qui construisent des nids aériens ne sont pas attirées par la nourriture et le sucre, donc il n'y a pas de souci d'être dérangé lors des repas à l'extérieur. Laissez une chance aux guêpes de vous prouver quelles sont finalement plutôt sympathiques

Si vous découvrez un nid de guêpes sous-terrain, il convient d'identifier l'espèce car il peut s'agir de la guêpe germanique ou la guêpe vulgaire qui sont bien connues pour leur comportement parfois agressif (à l'approche des nids).

Attention, des produits inflammables (essence) sont souvent utilisés pour détruire des nids souterrains, cette méthode est extrêmement dangereuse, polluante et les accidents par brûlures sont très fréquents.

Dans pareil cas et si c'est absolument nécessaire il faut attendre la nuit et boucher le(s) trou(s) d'entrée du nid avec de la terre et couvrir avec un film plastique maintenu avec des objets lourds ( pierres, pavés...). Les guêpes privées d'oxygène et de nourriture vont périr rapidement. Cette méthode est simple et présente peu de danger, celle-ci ne doit être appliquée que si le nid présente des risques réels: au bord d'un chemin très fréquenté, d'une habitation, sous des jeux ... car même les espèces agressives ( germanica ou vulgaris ) ont un effet bénéfique sur leur environnement proche. En effet, comme les autres elles nourrissent leurs larves avec des insectes.

L'emploi d'insecticides est à proscrire du fait de la forte toxicité et de la rémanence de ces produits, des mois après avoir été utilisés ces produits sont toujours actifs et peuvent tuer des animaux. Les produits classiques utilisés pour détruire les guêpes (nottament la poudre blanche utilisée par les pompiers) sont très toxiques pour la faune aquatique, pensez-y !. Notre environnement est déjà suffisament pollué, que pour encore en rajouter et qui plus est pour détruire des animaux qui nous sont très utiles...

Il est bon de savoir que les nids de guêpes sont abandonnés par leurs hôtes en fin de saison ( de fin août à fin octobre) et ne sont jamais ré-habités l'année suivante. IL n'y a donc pas de nids actifs durant l'hiver.